Comment fonctionne la filtration de ma piscine?

Publié le : 20/05/2013 08:11:05
Catégories : Comprendre

Il y a donc 2 éléments à contrôler régulièrement : la désinfection sur laquelle on agit par un traitement chimique et la propreté (particules en suspension) sur laquelle on agit par une filtration.

comprendre la filtration et le traitement d'une piscineLe traitement :

C'est la qualité chimique de votre eau. Sa principale caractéristique est le pH, c'est à dire son acidité (pH < à 7) et son alcalinité (pH > à 7). Le pH est neutre à 7. Votre piscine doit conserver un pH compris entre 7 et 7.4. Quelles incidences si cette valeur n'est pas respectée :

1) de façon générale les produits désinfectants perdent en efficacité si le pH n'est pas bon. Vous allez alors dépenser des qualités importantes de produits désinfectant pour peu de résultat.

2) un pH trop bas, c'est une eau acide. Outre un confort de baignade médiocre, vous abimez votre piscine et usez de façon prématurée les pièces de filtration et le revêtement d'étanchéité. Agissez avec du pH plus.

3) un pH trop haut, c'est une eau alcaline, donc calcaire. Vous risquez d'avoir des dépôts de calcaire sur votre revêtement d'étanchéité et les pièces en polyester particulièrement sensibles au calcaire. De plus les dépôts de calcaire participent au colmatage de votre filtre et son remplacement prématuré. Agissez avec du pH moins.

Dès lors que votre pH est bon, le traitement chimique, qu'il soit fait par du chlore, un système au sel par électrolyse, du brome ou de l'oxygène actif aura une efficacité optimale, même si il est faiblement dosé. Enfin, sachez que tout traitement, dès lors qu'il a été actif laisse des déchêts (les chloramines par exemple) dans votre eau. Un excès de ces déchets entraine une perte d'efficacité du traitement. Il est donc recommandé de renouveler 1/3 du volume d'eau de votre piscine chaque année.

La filtration :

Enregistrer ma piscine pour découvrir les produits adaptésC'est ce qui permet d'éliminer les particules en suspension. Plus votre filtre est efficace, moins vous consommerez de produits d'entretien. C'est donc une pièce maîtresse de votre bassin. Pour assurer une bonne filtration, votre piscine est équipé de 2 pré-filtres chargés de récupérer les plus gros déchets : le filtre du skimmer (appelé couramment "panier à salade"), le préfiltre de pompe situé sur la partie avant de la pompe de votre filtration de piscine. Ces deux filtres sont à nettoyer régulièrement pour optimiser l'effficacité de votre filtration. Vous pouvez l'améliorer grâce à net'skim qui filtrera beaucoup plus finement dans le skimmer, protégeant ainsi votre filtre. Pour le filtre principal, il existe trois systèmes : le filtre à sable, le filtre à cartouche et le filtre à diatomées.

1) le filtre à sable : même si il s'agit du système le plus répandu, il est aussi le plus ancien et le moins efficace. Il s'agit d'un réservoir chargé en sable de grosse, moyenne et fine granulométrie à travers lequel passe l'eau de votre piscine et dans lequel se déposent les particules de votre eau. La finesse de filtration est de 50 microns. Elle peut être améliorée grâce à un floculant (poudre qui se transforme en gélatine au contact de l'eau et laisse un dépot sur la surface de votre filtre pour améliorer la finesse de la filtration. Il n'en reste pas moins cher en fonctionnement, d'une part parce qu'il nécessite un nettoyage régulier vous faisant perdre 200 à 300 litres d'eau à chaque rinçage, d'autre part parce que le sable doit se changer tous les 3 ans pour maintenir un bon niveau de filtration. En cas de remplacement du sable, optez pour des billes de verre qui amélioreront la finesse de filtration et auront une durée de vie nettement supérieure à celle du sable.

2) la filtration cartouche : assurément le meilleur rapport quailté de filtration / contrainte d'utilisation. C'est un récipient qui ressemble à une cloche à l'intérieure de laquelle se trouve un filtre dit "cartouche". Certains fabriquants les insèrent directement dans le skimmer. Fabriqué en dacron (matériau identique aux voiles de bateau) tissé très fin et plié en ailettes comme un filtre à air de voiture. Sa finesse de filtration est deux fois plus efficace qu'un filtre à sable : 20 microns. Il fonctionne en circuit fermé donc pas de rejet de l'eau lors du nettoyage et se lave tout simplement au jet d'eau à une fréquence d'environ une fois par mois. Si vous l'entretenez normalement, il aura une durée de vie de 4 à 7 ans, pour un coup de remplacement d'environ 100 à 200 € selon les fabriquants. Si vous souhaitez opter pour ce système de filtration, rendez vous sur filtres pour piscine - swimzy.

3) les filtres à diatomées : Pour les plus exigeants. C'est de loin le système le plus performant du marché. Le réservoir ressemble à celui d'une cartouche. En revanche le dacron est ici remplacé par des diatommées (coquillages microscopiques) offrant, de part leur taille une finesse de filtration d'environ 5 microns, soit dix fois supérieure à celle d'un filtre à sable. Le pendant de sont efficacité est que le filtre colmatant trés rapidement, il faut le nettoyer régulièrement. Réservé à des propriétaires extrêmement méticuleux!!! Si vous souhaitez opter pour ce système de filtration, rendez vous sur filtres pour piscine - swimzy.

4) enfin la puissance de pompe. Elle n'est pas définie par la taille de votre piscine mais par le nombre de skimmer de votre piscine. L'efficacité optimale d'un skimmer (c'est à dire le débit d'eau lui permettant d'avoir un rendement optimal) est à environ 10 m3/h par skimmer. Tenant compte de la perte de pression entre l'aspiration elle même et le local technique, 12 à 14 m3/h sont préférables. Ainsi, 1 skimmer = 1 pompe de 10 m3/h, 2 skimmers = 1 pompe de 20 m3/heure, etc... le filtre doit évidemment être dimensionné pour supporter la puissance de la pompe de votre piscine. Retrouvez toutes nos pompes sur Pompes de filtration de piscine.

Si vous souhaitez une devis pour une filtration de piscine, cliquez ICI

Pensez à enregistrer votre piscine pour trouver les produits adaptés!

Ajouter un commentaire

Abonnez-vous aux commentaires